Terre d’Ombre – TOME 1 Messagère

max

4ème de couverture

—————————————————————————-

« Personne ne peut se vanter de l’avoir vraiment connue, même pas moi. Elle était comme le vent, impossible à attraper, impossible à apprivoiser. Sa présence, à elle-seule, suffisait à faire taire tout un bataillon, à mettre à genoux le plus fier des généraux. Ce ne sont pas des paroles en l’air, je l’ai vue faire… Constamment persécutée, elle devait écourter ses apparitions au maximum. C’est ce qui a créé ces rumeurs ; celles qui disent qu’elle n’était qu’une ombre. Elle l’était, oui, mais parce qu’elle n’avait pas le choix… »

Le jour même de son mariage, Lake voit toute sa vie s’écrouler. Elle n’est pas comme tout le monde. Il y a bien quelque chose qui grandit en elle, qui s’installe, qui la tiraille. Obligée de s’exiler à Ceslaw, la grande cité de Terre Alpha, après un terrible évènement, Lake ne devra pas seulement faire face à son terrible secret, mais aussi à des complots politiques, à des traîtres insoupçonnés, au plus fin des manipulateurs et à la plus ancienne des vérités. La vie et la mort se retrouvent étroitement liés.

L’avis d’Océane

—————————————————————————-

untitled-design-4

Avec cette nouvelle saga fantasy, V.I. Prates confirme son talent pour la création d’univers et devient par la même occasion une de mes auteures favorites ! J’avais déjà beaucoup aimé Comme l’Obsidienne, dont vous pouvez retrouver la critique sur le blog, alors avec ce premier tome de Terre d’Ombre, je peux vous assurer que je suis conquise par le style et l’imagination de l’auteure ! Alors, pourquoi pas un coup de cœur me demanderez-vous ? Et bien simplement parce que vu les événements présents dans ce roman et la façon dont le rythme est instauré, je suis certaine que la suite de la saga sera encore meilleure !

L’histoire commence avec le mariage de Lake, une jeune fille discrète, mais très intelligente, qui consacre ses journées à aider les autres grâce à sa fonction de guérisseuse. Dès les premiers chapitres, on comprend que cette pauvre Lake vit une existence triste et à l’écart des autres, et qu’une incroyable poisse s’abat sur elle. Suite à un événement tragique, la voilà chassée par son propre clan et forcée de trouver refuge à Ceslaw, une cité fort différente de là d’où elle vient, dirigée par une noblesse adepte de complots et de manipulations diverses.

J’ai eu un peu peur que sa malchance soit trop poussée au cours de l’histoire, mais heureusement ce n’est pas le cas. Lake finit par trouver sa place et s’entoure même de plusieurs amis loyaux et très attachants. Comme dans Comme l’Obsidienne, j’ai bien aimé l’héroïne, mais je trouve que la force principale du roman réside dans les personnages secondaires qui possèdent tous une identité propre et qui amène beaucoup de saveur à l’histoire. Je mets un point d’honneur aux personnages et Bô et Domitian, qui m’ont vraiment ému. J’ai aussi beaucoup apprécié Farrès qui à première vue est le parfait candidat pour faire chavirer le coeur de Lake, alors qu’au final, peut-être pas tant que ça !

L’intrigue est dense et développée avec un bon rythme, durant un long moment, je me suis demandé où l’auteur voulait nous emmener. Je me sentais aussi perdue que Lake, je ne savais plus qui croire, ni comment elle pouvait réagir pour affronter les épreuves qui s’abattaient sur elle. La jeune fille évolue énormément au fil des chapitres et j’ai appris au fur et à mesure à respecter ses choix et ses décisions.

En résumé, La Messagère est un premier tome plus que réussi. Les bases de l’univers sont admirablement bien mises en place et laissent imaginer une suite pleine d’actions et de rebondissements.

Le seul point qui m’a un peu laissé sur ma faim est un léger manque de romance. J’aurais aimé des personnages masculins plus présents autour de la jeune héroïne, mais je garde espoir d’être rassasiée dans le deuxième tome.

Est-ce que je lirai la suite de la saga ?

Oui ! D’après ce que je sais le tome deux sortira au mois de juin, j’ai hâte !

yes

Un univers fantasy dense et captivant

Une héroïne qui évolue et se forge un caractère au court de l’histoire

Des personnages secondaires attachants et indispensables à l’histoire

Une intrigue mystérieuse jusqu’à la fin

Une plume fluide et facile à lire

Un côté sombre et parfois barbare que l’auteur ne dissimule pas

No

Manque une petite romance à mon goût (mais c’est purement personnel)

Un premier tome servant principalement à poser les bases de l’univers

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s