Phobos – Tome 2 & 3

4ème de couverture

—————————————————————————-

TOME 2

Reprise de la chaïne Genesis dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

TOME 3

Fin du programme Genesis dans
1 mois…
1 jour…
1 heure…

Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.

L’avis de Megan

—————————————————————————-
untitled-design

En avant les amis pour ma deuxième publication ! J’ai choisi de vous parler de la saga Phobos dont le tome 1 vous a déjà été présenté par Océane dans un article précédent. Je vais donc me pencher sur le tome 2 et 3, mais aussi vous parler de ma rencontre avec l’auteur : Victor DIXEN.

Le tome 1 se terminant sur « un arrachage de cheveux » pour reprendre l’expression de ma coéquipière, la suite commence là où l’histoire s’était arrêtée. Parfait pour les lecteurs comme moi qui ont enchaîné les bouquins d’une traite. En gardant le même style d’écriture, ce livre nous dévoile les choix de l’équipage du Cupido : continuer ou non l’aventure sur Mars. On apprend également à connaître les garçons, ce qui manquait un peu dans le tome 1. Nous découvrons aussi petit à petit les alliés des pionniers sur Terre et le rôle qu’ils ont à jouer. Les « méchants » sont encore plus horribles qu’on le pensait et ont l’air indestructible. C’est la première fois que je lis un roman avec autant de détails sur les antihéros. J’ai beaucoup aimé connaître les pensées de ces personnages de plus en plus complexes au fil de ma lecture.

Petit à petit, la machine se met en place ! Toutes les bribes d’information que l’auteur nous a dévoilées dans le tome 1 commencent peu à peu à avoir une suite logique. Mais quelques questions persistent, évidemment, sinon le tome 3 n’aurait pas lieu d’être. Ce deuxième livre se termine avec encore une fois un beau suspense dont l’auteur a le secret. Malheureusement pour moi, le tome suivant n’était pas encore sorti. J’ai dû prendre mon mal en patience avant de commencer le troisième.

Et puis on me l’a offert, cette brique de 620 pages, le plus gros roman que je n’ai jamais lu. J’ai eu un peu plus de mal à le terminer. Très certainement dû au manque de temps que j’ai eu pour le lire. C’est difficile de se replonger dans un bouquin lorsqu’on s’est arrêté plusieurs fois.

La reprise de l’histoire se fait là où se termine le précédent roman. J’aime beaucoup ce fonctionnement qui donne l’impression d’avoir fait une pause le temps de changer de livre.

Dans ce roman, on découvre les petits secrets des « méchants » et ceux-ci peuvent leur porter préjudice. « Yess, ils ont des points faibles ! » le temps s’écoule plus vite dans ce 3e tome, car une certaine habitude s’installe chez les pionniers de Mars et cela permet aux alliés présents sur Terre de découvrir comment mettre les antihéros hors d’état de nuire. Contrairement aux tomes 1 et 2, j’ai eu l’impression que toute l’intrigue se déroulait sur Terre et non dans l’espace. Je n’en ajouterai pas plus sur le contenu de ce tome pour éviter de trop en dire.

Mon avis général sur cette saga : comme Océane, j’aime beaucoup l’originalité dans l’écriture avec une présentation qui copie un scénario de série télévisée. C’est pour moi le gros point fort de cette saga. L’histoire en elle-même est juste super, avec des personnages super-mega- trop-bien construit. On s’y attache très rapidement et leurs émotions sont tellement bien décrites qu’on les vit à travers les pages. Les couvertures sont représentatives de l’histoire, évolutives en fonction des tomes et  juste trop belle. MAIS…

Ce qui m’a particulièrement dérangé, ce sont les descriptions. Dans les deux premiers, elles ne m’ont pas empêchée d’avancer et je les ai toutes lues sans exécution. Par contre, je les ai trouvées plus nombreuses et plus longues dans le troisième. Est-ce moi qui n’étais plus totalement dans l’histoire ? L’auteur a choisi de placer à certains moments des passages de « Phobos Origine » ou des publicités conduisant le lecteur devant sa télévision à regarder la chaîne Genesis. Mais, pour ma part, ce choix original alourdissait l’histoire. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de cette saga et à la place de l’auteur j’aurais fait de même.

Un autre petit bémol est qu’il reste des questions non résolues. Est-ce que la réponse se trouvera dans le prochain tome ? J’espère que oui, car il me semble important d’y répondre pour bien lier toutes les informations entre elles.

Pour terminer, lors de notre visite au Salon du livre de Paris, Océane et moi avons eu la  chance de rencontre Victor DIXEN. Nous pensions juste faire dédicacer nos livres et puis continuer notre visite. Mais il s’est avéré que l’auteur a pris le temps de nous demander notre avis sur ses ouvrages. J’ai beaucoup aimé discuter avec lui, ma rencontre avec lui est ma préférée de ce séjour. Il nous a confié deux petits secrets sur cette saga qui me semble important de vous confier : le premier étant que le roman qui sortirait dans le courant de l’année 2017 n’est pas une suite directe au tome 3, mais une histoire qui se déroule quelques années plus tard. Dans cette sage il y a donc chronologiquement « Phobos Origine », qui se déroule avant le départ vers Mars, les tomes 1,2 et 3 qui se suit et elle se terminer avec « un après ». Le second petit scoop est que la saga Phobos est en négociation pour être adaptée en série télévisée. Rien n’est encore signé, mais c’est en bonne voie. Je suis très impatiente de revivre l’histoire de Léonor sur mon petit écran.

Voilà que ce termine ce deuxième avis, j’espère avoir réussi à vous convaincre de commencer cette saga. À bientôt

yes

Originalité dans l’écriture

Personnages bien construits et attachants

Suite logique sans coupure entre les tomes

Auteur très sympathique et proche de ses fans.

No

Descriptions à rallonge qui alourdissent le texte.

Trop de questions sans réponses

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s