Les âmes perdues T1

9782747086035

5 etoiles

Auteur : Jeff Giles | Edition : Bayard | Parution : 09/2018 | Pages : 564 pages |
Prix : 15,90€ broché, et 11,99€ numérique (Kindle)

Thème : Young Adult – Romance  – Fantastique – Enfers – Malédiction

Résumé éditeur

Zoé, 17 ans, vient de vivre la pire année de sa vie : son père est mort dans un accident de spéléologie et ses voisins, qu’elle aimait énormément, ont été enlevés. Un soir, alors qu’une terrible tempête de neige fait rage, Zoé et son petit frère sont attaqués par un homme dans les bois à côté de chez eux. Ils sont sauvés de justesse par un mystérieux chasseur de primes.

X n’est pas un chasseur de primes ordinaire. Il vient tout droit des enfers. Il est chargé de ramener dans les Terres du bas les âmes des criminels ayant échappé à la justice des hommes. Tandis qu’il s’apprête à ravir l’âme de l’agresseur de Zoé, son regard croise celui de la jeune fille…

Par amour pour Zoé, X enfreint toutes les règles de son monde : il révèle son existence à un mortel et il épargne sa proie. Il sait que la vengeance des Seigneurs du bas promet d’être terrible…

L’avis de Clotilde


Malgré les nombreuses critiques mitigées voire négatives que j’ai pu lire, j’ai trouvé ce roman à la fois dramatique et bouleversant.

L’auteur a su créer des personnages forts et l’alternance des points de vues permet de suivre l’évolution des deux héros (psychologique, sentimentale…).

Zoé est une jeune fille comme les autres, si ce n’est qu’elle est marquée par les récents décents qui ont eu lieu dans son entourage. Dotée d’un fort caractère, elle ne se laisse pas abattre et fait preuve de courage face à cet étrange jeune homme qui déboule dans sa vie sans crier gare.

X, chasseur de primes venu des Terres du bas, autrement dit les enfers. Maudit dès sa naissance, il est condamné à une vie qu’on ne peut que qualifier d’esclave. Plongé dans un univers très sombre, il n’a que peu de moments de répit. Être privé d’identité, vivre dans une prison et n’en sortir que pour remplir sa mission, c’est d’une cruauté sans nom.
X va se rebeller contre son destin après avoir fait la connaissance de Zoé, ce qui est loin de plaire aux créatures terrifiantes dont il dépend.

J’ai une tendresse particulière pour Jonas, « microbe », hyperactif, très franc et pourtant touchant.

Il y a également Ripper qui côtoie la folie de près et qui semble avoir des tendances masochistes. Mais comme pour tout un chacun, il faut voir derrière le masque…

Les scènes sont décrites avec tellement de vivacité et de réalisme que la violence décrite en devient presque insupportable. C’est notamment le cas dans le chapitre un, où les chiens sont traités avec la plus grande brutalité sans que l’héroïne n’intervienne, pire, elle contemple la scène avec ses jumelles.

Ce livre m’a beaucoup plu, car l’auteur enchaîne les pirouettes et les révélations inattendues. Les sentiments romantiques qui naissent entre Zoé et X sont soudain et aurait mérité plus de temps et de subtilité dans leurs développements. L’auteur jongle avec nos émotions avec brio, en nous faisant passer du rire (car il y a quelques pointes d’humour vraiment pas mal), aux larmes (séquence émotions en revenant sur le décès du père de famille par exemple), sans oublier la colère (torture des chiens, de X)…

J’ai hâte de lire la suite, car il est impossible de s’en tenir là, mais je ne vous en dirais pas plus. A vous de lire.


Une expression marquante :

« Hoquets du cerveau »


Points positifs :

  • Un univers très réaliste qui fait naître chez le lecteur tout un tas d’émotions positives mais aussi négatives.
  • Pas le temps de s’ennuyer
  • Une couverture attractive

Points négatifs :

  • Certaines scènes peuvent choquer les âmes sensibles.
  • Une romance un poil trop rapide
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s