Lady Helen – Tome 1 Le Club des mauvais jours

Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais d’étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour basculer dans un monde terrifiant?

L’avis d’Héloïse


Lady Helen est un roman dont j’ai énormément entendu parler, en bien surtout. Je n’ai donc pas hésité à me lancer dans sa lecture et j’en ressors plutôt satisfaite.

L’histoire est très intéressante et très originale, puisqu’elle se passe en Angleterre au début du 19e siècle. J’ai d’ailleurs apprécié découvrir cet époque et l’autrice peint une société très dure et très injuste. Le roman est complexe et riche. On sent que l’autrice a fait des recherches très approfondies dans tous les détails qu’elle nous livre (peut-être y a-t-il trop de détails par ailleurs).

J’ai quand même eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire à cause du rythme du livre qui est vraiment trop lent. C’est, je pense, le point noir du roman. Durant la première moitié du bouquin, il ne se passe quasiment rien. Les personnages et l’intrigue se mettent en place mais cela manque grandement d’action. Ce n’est qu’à partir de la moitié du roman que les choses commencent à bouger et c’est vraiment dommage car l’histoire est très intrigante et que je ne suis vraiment rentré dans le livre qu’à la fin. Heureusement qu’il y a une suite !

Malgré cela, l’écriture de l’autrice est fluide et agréable à lire. On sent qu’elle maîtrise son univers. Les personnages, quant à eux, sont attachants et on a plaisir à suivre leurs aventures. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution du personnage d’Helen entre le début et la fin du roman. Elle apprend à s’affirmer et prend son destin en main.

En bref, Lady Helen est un roman avec lequel je ne suis pas très bien partie au début mais qui a su se rattraper à la fin, grâce quelques rebondissements et grâce à un univers bien ficelé.

Vais-je lire la suite ?
Oui, j’ai vraiment envie de savoir ce qu’il va se passer dans le tome 2.

Points positifs

  • La richesse de l’univers
  • Les personnages, notamment celui d’Helen, très bien exploités
  • La société peinte par l’autrice et le côté historique du livre

Points négatifs

  • Le rythme trop lent du roman
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s