Zombie Thérapie

zombie therapie

4ème de couverture

—————————————————————————-

Sarah et David sont au bord du divorce et tentent une thérapie de couple. Mais en arrivant à leur rendez-vous, ils trouvent leur conseillère conjugale en train de dévorer les clients précédents. Certes, ces gens sont morts, mais ils pourraient avoir la décence de se comporter comme tels !
Sarah et David voulaient sauver leur mariage, maintenant ils doivent sauver leur peau. Avant, elle faisait des listes, maintenant elle laisse des morceaux de cervelle partout. Avant, il passait son temps à jouer à Resident Evil, maintenant ça lui sert !

Une apocalypse zombie, quoi de mieux pour échapper à la routine du couple ?

L’avis d’Océane

—————————————————————————-

untitled-design-4

Lorsque j’ai lu le synopsis de Zombie Thérapie, j’ai directement été conquise, car je suis une grande fan de zombies.

Le début de l’histoire est à mourir de rire et plutôt original ! Nos deux héros, Sarah et David se rendent chez leur conseillère conjugale, car de toute évidence, ils ont des problèmes ! Leur mariage s’écroule petit à petit sous des engueulades et leurs caractères totalement opposés. Mais lorsqu’ils passent la porte du cabinet, ils tombent sur la bonne femme en train de dévorer ses autres patients. L’action commence immédiatement, avec un humour noir parfaitement approprié. Petit bémol, le temps employé par Sarah pour raconter l’histoire est de passé simple, ce qui m’a donné quelques difficultés lors de ma lecture. Je préfère nettement le présent qui est plus spontané et immersif.

L’idée de base du roman, celle de mêler humour et horreur, est excellente. Le souci, c’est qu’une fois passé l’effet de surprise, le reste des événements m’ont rapidement lassée. Ils manquent d’originalité et sont bourrés de clichés. Au début, les stéréotypes qu’on retrouve dans la plupart des films de zombies comme Shaun of the dead, ou encore Bienvenue à Zombieland, sont amusants, mais j’en attendais plus de l’œuvre de Jesse Petersen. J’étais enthousiasmé à l’idée que ça parte dans tous les sens, mais ça n’a pas été le cas.

Ce qui m’a également déçue, ce sont les personnages. Sur le papier, Sarah et David forment un couple haut en couleur. Mais au fil des pages, ils s’avèrent creux et prévisibles. Je m’attendais à ce qu’ils évoluent grandement au cours du roman, ainsi que leur relation, mais même s’ils se rapprochent, je n’ai jamais ressenti l’amour et la complicité qu’ils sont censés dégager. Les personnages secondaires, eux, sont simplement inutiles et ne servent que de décors, au même titre que les zombies.

Voilà, mon avis peut sembler sévère, mais malgré ces flagrants points faibles, Zombie Thérapie reste un chouette livre, rapide à lire et qui m’a fait rire plus d’une fois. Si vous recherchez une lecture « pas prise de tête », entre deux pavés, cette courte aventure zombiesque pourrait combler vos attentes.

Est-ce que je lirai la suite de la saga ?

Malheureusement, non.

yes

Beaucoup d’humour

Une idée de base attrayante

No

Des personnages creux et trop stéréotypés

Une intrigue banale et sans surprise

Des premiers chapitres intéressants, mais une suite trop décevante

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s