The Book of Ivy – TOME 1

The book of ivy T1

4ème de couverture

————————————————————————–

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

L’avis d’Océane

—————————————————————————-

untitled-design-4

The Book of Ivy est une bonne petite dystopie qui se laisse lire sans encombre. Fluide, sans chichis, plaisant et entrainant, le style d’écriture d’Amy Engel colle parfaitement à ce que j’attends de mes lectures. Le décor est rapidement planté, mais s’avère plus complexe que prévu au fil des pages. On se rend vite compte que tout n’est pas blanc et noir, que les crapules ne sont pas forcément celles qu’on nous désigne. Il y a quelques surprises, mais rien qui m’ait réellement bouleversée.

Ivy, l’héroïne, est mignonne, mais m’a souvent donné envie de la secouer comme un prunier ! Bien que douce et attachante, elle manque cruellement de confiance en elle et de caractère, en tout cas, au début de l’histoire. Il faut arriver vers la fin pour qu’elle s’affirme enfin et commence à montrer les crocs. Elle est naïve, trop bonne, trop hésitante. Bishop, son jeune mari, est un personnage masculin qui a tout pour plaire… un peu trop à mon goût. Ce gars est tellement parfait que je m’en suis rapidement lassée.

Pour les personnages secondaires, ils sont travaillés et amènent beaucoup à l’histoire. Le père et la sœur d’Ivy, Callie, sont « particuliers » et on fait faire des tours de montagnes russes à mon petit cœur ! Les autres personnages comme la famille de Bishop, les voisins d’Ivy, et autres, sont crédibles sans êtres trop présents.

La fin m’a surprise, certes, mais un peu déçue. J’aurais aimé que ça se termine autrement, qu’Ivy se montre plus téméraire et moins naïve.

En résumé, même si The Book of Ivy a quelques petits défauts, il reste un roman plaisant et distrayant. Je l’ai dévoré en quelques heures et l’ai apprécié sans pour autant sauter au plafond.

Est-ce que je lirai la suite de la saga ?

J’hésite, la fin de ce premier tome m’a sans doute trop déçue

yes

Lecture rapide et addictive

Dystopie classique et plaisante

Histoire entrainante

Des personnages secondaires utiles

No

Des héros trop mous

Des événements prévisibles

Une fin décevante

Publicités

5 commentaires

    • Melly’s Book, j’ai l’honneur de t’annoncer que tu viens de poster le premier commentaire du groupe ! Merci =D Pour ma part, comme tu as pu le lire, je n’ai pas été scotchée par l’histoire mais j’en ai quand même tiré beaucoup de plaisir ^^

      J'aime

  1. Bishop est un personnage vraiment creu, pas intéressant. Cest ce qui m’a le plus déplue dans ce Roman … Pour ma part, je ne l’ai pas trouvée prévisible. La fin m’a beaucoup surprise c’est vrai que j’attendais un peu plus de révolte de sa part. Ce qui arrive un peu dans le tome 2.

    Pour ce qui est du tome 2 par contre oui je l’ai trouver prévisible à mort. Mais je l’ai quand même terminer même si à plusieurs reprise j’ai voulu le stopper. J’étais quand de même curieuse de savoir la fin.

    Aimé par 1 personne

  2. Si tu en a parlée un tout petit peu xD … Mais de toute façon il n’y a rien à dire de plus … Mal heureusement.

    Mis à part cela j’ai aimée le monde dans lequel l’auteur nous emmène. On peut très bien l’imaginez. Je pense que c’est surtout grâce à ce monde que j’ai continuée à lire. ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s